La Thaïlande du sud : Krabi, Phuket, et les îles aux eaux turquoises

La Thaïlande du sud est un périple que nous avons déjà fait plusieurs fois à moto : l’année dernière avec nos amis Béa et Bruno et lors de notre road-trip vers Singapour.
Cette fois, nous partons avec les habitués du groupe globetrotteurscooter : Philippe et Marianne ; Malheureusement, nous ne sommes pas au complet ; il manque Thess et Hervé, bloqués sur leur île à cause de la pandémie.

Départ de Hua-Hin
sud de la Thaïlande

Nous sommes partis de Hua-Hin (180 km au sud Bangkok) le 15 février 2021 et nous sommes revenus le 12 mars à Hua-Hin.

Je vais vous décrire ici nos différentes étapes de ce road-trip.
Comme d’habitude, nous avons privilégié les petites routes et nous avons pu découvrir les magnifiques paysages de la campagne thaïlandaise du Sud !
En cette période de pandémie mondiale, inutile de vous préciser que ce fut un roadtrip extraordinaire, car pratiquement aucun touriste, mais en même temps assez triste pour la population car de nombreux hôtels, restaurants, massages, salle de sport, … étaient fermés.

Les grandes étapes furent les suivantes :

  • Chumphon
  • Ao-Nang (Krabi)
  • Koh Mook
  • Koh Lipe
  • Koh Lanta
  • Koh Phiphi
  • Phuket
  • Khao Lak

Chumphon et Pak Tao

Le 1er jour nous avons parcouru 150 km pour nous rendre jusqu’à Chumphon ; ville côtière à partir de laquelle partent les bateaux pour les ïles de Kho Tao, Kho Phangan et Kho Samui.
Sur la route nous avons déjeuné dans un endroit très sympa, Pupha Naley.

Pupha Naley

Image 1 parmi 2

Et juste avant d’arriver à l’hôtel, nous avons pris un verre sur la plage au Helio Beach Club.

Helio Beach Club

Image 1 parmi 2

Pour la 1ère nuit de ce road-trip, nous avons choisi un hôtel que nous connaissions déjà, le Nana Hôtel (34 €/nuit avec petit déjeuner).

La Thaïlande du sud-Chumphon

Le 2ème jour nous avons poursuivi notre route vers le sud, mais nous avons dû emprunter une route en travaux, difficile à pratiquer, et du coup, Bruno et moi sommes tombés sur la gravelle ; Rien de grave mais Bruno s’est fait mal au genou ; ça démarrait mal notre road-trip, et nous avons eu peur que ce soit la fin du voyage dès le 2ème jour.

Nous avons passé la nuit dans une petite ville qui se nomme Pak Tako, dans une ancienne maison de pêcheurs, transformée en hôtel (ou plutôt chambre d’hôte) ; il se nomme Ruan Mai Plai Nam ; l’accueil fut très sympa, en revanche il n’y avait aucun restaurant ; du coup, nous avons grignoté dans un petit bar, qui faisait de la nourriture de rue « street food ». Finalement, très agréable et à des prix défiants toute concurrence (40 Baths/couple) ;

PAK TAKO

Image 1 parmi 5

Le 17 février, le genou de Bruno allant un peu mieux, nous avons roulé vers Ao Nang, et avons emprunté la magnifique route 44, que nous connaissons bien; mais, cette fois, nous avons pu constater que de très nombreux palmiers avaient été abattus (merci l’huile de palme).

La route vers Ao-Nang

Image 1 parmi 2

AO-NANG (Province de Krabi)

Contrairement à l’année précédente, lorsque nous sommes arrivés sur la baie de Ao Nang, nous avons pu immédiatement constater la différence ! Il n’y avait personne et tous les magasins étaient fermés ; ça change de la foule de touristes habituelle ; surtout à cette période d’affluence qui théoriquement correspond au nouvel an chinois, et de ce fait, amène à cette période des hordes de touristes chinois. Ces derniers aiment la Thaïlande du sud.
Nous avons passé 3 jours à l’hôtel Tinidee, composé de très beaux bungalows et situé face à la magnifique baie. Cet hôtel était tout neuf et pas encore tellement rôdé, mais l’accueil fut vraiment sympathique. Ce dernier n’est accessible que par la mer (700 baths l’allée pour 4 personnes). Nous avons payé 2000 baths la nuit. Je recommande fortement cet hôtel, il faudrait juste que la direction prévoit une navette gratuite pour se rendre dans la ville et qu’ils améliorent un peu la carte du restaurant.

Hotel Tinidee à Ao-Nang

Image 1 parmi 10

Le 19 février, nous avons fait une journée de snorkeling en bateau ; l’eau et les poissons étaient splendides mais le retour fut très agité.

Snorkeling à AO-NANG

Image 1 parmi 4

Un soir nous sommes allés dîner et admirer le coucher du soleil au Ralei Beach Club

La Thaïlande du sud

Nous avons repris nos scooters le 20 février

Départ de AO-NANG

Image 1 parmi 2

Koh Mook

Le 20 Février, nous avons pris un bateau à Khuan Tung Pier (600 baths par personne) pour nous rendre sur l’île de Koh Mook.
Il s’agit d’une petite île, et en cette période compliquée, nous avons eu l’impression que tout avait été laissé à l’abandon. Nous avons appris que beaucoup d’habitants étaient partis de l’île pour chercher du travail ailleurs.
Nous avons séjourné au Montra (800 baths/nuit) et avions choisi un bungalow face à la mer, mais le choix s’est avéré peu judicieux , car à cet endroit, la plage est très sale;

île de Koh Mook

Image 1 parmi 3


La plus belle plage de l’île semble être Charlie Beach au sud-ouest et de là, vous pouvez admirer un super coucher de soleil en buvant une bière au Yao View Point.

Charlie Beach

Image 1 parmi 4

Vidéo de la plage de Charlie Beach

Si nous revenons une prochaine fois sur cette île, nous choisirons peut-être le Tara Beach Resort, qui semble pas mal et qui est, surtout, placé sur une plus belle plage.

Tara Beach Resort

Image 1 parmi 2

Sur cette île, nous avons fait la rencontre d’un garçon fort sympathique SOON, qui possède un bar ; Un matin il est passé nous montrer sa pêche miraculeuse du petit matin.

Le sud de la Thaïlande


Nous lui avons demandé s’il pouvait nous préparer un dîner avec ses poissons et crustacés ; il nous a fait un repas exceptionnel et très agréable.



Regardez la video du repas chez Soon
Le tout nous a coûté 1800 baths pour 4 personnes, y compris le trajet aller/retour que Soon avait effectué pour nous accompagner à Charlie Beach.

La Thaïlande du sud

Vous pouvez visualisez la video de notre balade vers la plage de Charlie

De Koh Mook, nous souhaitions aller sur l’île de Koh Bulone, petite île de la Thaïlande du sud, mais il n’y avait plus de liaison en bateaux réguliers, et de ce fait, les prix en speed-boat privé était vraiment trop cher.

SATUN

Nous sommes retournés sur le continent le 22 février et avons passé une nuit à l’hôtel Seesea à Satun. (1400 baths/nuit avec petit dej)

Hôtel à Satun

Image 1 parmi 3

Le soir nous avons dégusté un excellent poisson au Fa Sai Seafood.

Satun

 

 

 

Nous avions réservé notre bateau pour le lendemain matin pour nous rendre à Koh Lipe.
Nous avons pris les billets à l’agence Adang Sea Tour, qui est super bien organisée et très orientée service.
Le tarif en speed boat était de 300 baths/personne + 220 baths/personne pour l’accès au parc national. Ils nous ont également proposé un parking pour garer nos scooters (100 baths/jour pour les 2 motos).

KOH LIPE

Thaïlande du sud

Koh-Lipe

Image 1 parmi 4

Lors de notre voyage vers Singapore, nous étions déjà allés sur cette île, en partant de Langkawi ; en effet, Koh Lipe est plus près de la Malaisie que de la Thaïlande; elle est située tout en bas de la Thaïlande du sud; nous avions déjà adoré cette île, mais cette fois ce fut encore mieux, car moins de monde et pas non plus complètement désert.

Ici, vous trouverez la vidéo de l’hôtel Castaway
Nous sommes restés 5 jours; 3 jours au Castaway hotel, que personnellement j’adore! Ambiance cool et très bon restau.
L’hôtel étant presque plein, nous n’avons pu obtenir qu’un bungalow, sans vu mer et sans clim (juste le ventilateur), mais c’était top, car on a vraiment l’impression d’être dans une cabane dans les arbres. Le tarif fut de 785 baths (sans petit dej).

Hôtel Castaway à Koh Lipe

Image 1 parmi 4

Le 4ème et 5ème jour, nous avons été obligés de déménager car l’hôtel était plein ; nous sommes allés au Lipe Beach Resort (950 baths avec petit déj) ; De nouveau, nous n’avons pas pu obtenir de bungalow sur la plage ; dommage car ces derniers semblent super confortables. La plage de cet hôtel est magnifique.

Lipe Beach Resort

Image 1 parmi 4

Durant ces 5 jours, ce fut farniente sur le sable blanc, snorkeling devant la plage et découverte de quelques endroits fort sympathiques, tel que le bar « 100% Ting Tong » ; Bons cocktails et super musique lors du coucher de soleil.

Il y a aussi le « Sea la vie beach », très sympa et non loin du Castaway.

Bar Sea la Vie Beach

Image 1 parmi 3

Suite à ces 5 jours passés sur cette île paradisiaque de la Thaïlande du sud, nous avons repris nos scooters à Satun et avons pris la direction de Koh Lanta.

KOH LANTA (l’île de la Thaïlande du sud connue grâce à l’émission de télé-réalité)

Koh Lanta

Nous avons pris le bac à Amphoe Koh Lanta le 28 février. Il n’est pas nécessaire de réserver car le bateau fait l’aller-retour en permanence. Le tarif était de 45 baths par moto.

Nous avons passé une nuit au Law Kwang beach resort (800 baths sans petit dej) ; Nous avions un bungalow face à la mer très confortable, mais nous étions pratiquement seuls dans l’hôtel.

Kwang Beach Resort

Le soir nous sommes allés dîner au Costa Lanta, très beau et très design mais là encore nous étions seuls, donc pas trop d’ambiance. Les bungalows de cet hôtel-Restaurant semblent top, mais à cette heure tout était fermé car il n’y avait pas de client. Je compte bien y retourner un jour !

Costa Lanta

Le lendemain matin, nous avons fait un tour de l’île en scooter. La route côtière qui mène au parc national est magnifique. Nous ne sommes pas rentrés dans le parc, mais je pense que la balade à pied, tôt le matin, doit être très agréable à faire.

Parc National de Koh-Lanta

Image 1 parmi 2

Nous avons déjeuné au « Why Not Café », petit bar sympa sur la plage de Bambou Bay.

Why Not Café

Image 1 parmi 2

Puis nous sommes allés dans la ville historique, typique avec ses anciennes maisons en bois. 

La vieille ville de Koh Lanta

Image 1 parmi 2

Le soir, nous avons mangé du poisson dans un très bon restaurant près du port de pêche.

Restaurant sur le port de pêche

La fameuse île de Koh Phiphi est très proche de Koh Lanta et habituellement, il existe des navettes régulières en speed boat pour s’y rendre, mais vu le contexte touristique désastreux il n’y a plus liaison maritime. Nous avons négocié avec un pêcheur qui a accepté de nous y emmener pour 4000 baths (A/R par couple).

Nous sommes partis le 2 mars, tôt le matin et sommes revenus le 4 mars sur Koh Lanta pour récupérer nos scooters.

Le 28 février et le 4 mars, en revenant de Kho Phiphi, nous sommes allés à l’hôtel Lanta Pur (900 bahts sans petit dej) qui se trouve près du petit port de pêche et avons déjeuné dans un magnifique restaurant situé sur la route qui mène au parc national. La structure de ce dernier est entièrement en Bambou et se nomme View Point. Dommage, l’accueil n’était pas au rendez-vous !

View Point

Image 1 parmi 5

KOH PHIPHI (l’île de la Thaïlande du sud très connue grâce au film « La Plage »)

Koh Phi Phi

Jusqu’à maintenant, nous n’avions jamais voulu aller jusqu’à Koh PhiPhi car beaucoup trop touristique, mais encore une foi, vu le contexte pandémique, ce fut une excellente idée de s’y rendre.

Le capitaine du bateau a accepté de faire un petit détour pour nous montrer la fameuse plage « Maya Bay », qui est désormais fermée au public ;ça valait vraiment le coup car c’est magnifique !

The Beach (Koh PhiPhi)

Image 1 parmi 2

Regardez la video de la plage Maya

Le 1er hôtel que nous avions choisi n’existait plus ! Nous sommes arrivés devant un terrain vide. Deux jeunes femmes nous ont expliqué que l’hôtel avait été détruit car le propriétaire ne pouvait plus payer le loyer !! Du coup, nous sommes repartis à pied à la recherche d’un autre lieu de séjour et sommes tombés sur l’Hôtel Ibiza. Comme son nom l’indique, habituellement, c’est la fiesta dans cet hôtel, qui organise des mousse parties dans sa piscine face à la mer.

Pendant 2 jours, nous étions seuls dans des supers bungalows, pour la modique somme de 1350 baths.

Koh PhiPhi

Image 1 parmi 4

L’île était un peu déserte mais nous avons passé une excellente soirée au Basil Bistro ; le patron, qui parlait français, nous a fait une soirée DJ que pour nous 4.

Voir notre vidéo au Basil Bistro

PHUKET (l’île la plus connue de la Thaïlande du sud)

Nous étions déjà venus à Phuket en moto, il y a 5 ans, mais cette fois, c’est vraiment le désert. Sur Patong beach et Walking street, quartier théoriquement très animé, tout est fermé.

Phuket

Image 1 parmi 6

Nous avons choisi un l’hôtel « Andaman White Beach Resort » ; très bien et plage privée top. Nous y sommes restés 3 nuits.

Amanda White beach resort & spa

Image 1 parmi 5

Video de Andaman white beach resort

Un soir nous sommes allés dans la ville historique de Phuket et cette fois il y avait un peu de monde ; Boutiques, restau et bars étaient assez animés;

La Vieille ville de Phuket

Image 1 parmi 4

Khao Lak (L’endroit le plus touché de la Thaïlande du sud par le Tsunami)

Le 8 mars nous avons repris nos scooters pour aller à Khao Lak, tristement célèbre, car c’est à cet endroit que le tsunami de 2004 a frappé le plus fort.

Nous avons voulu visiter le mémorial du Tsunami, mais nous avons été très déçus car, à part, quelques photos il y a très peu d’explications ; (pas très respectueux vis-à-vis des victimes et de leurs familles).

Nous sommes restés 3 jours à l’hôtel Eden Beach pour 1400 baths/nuit petit-déjeuner compris. Pour le prix, rien à dire; c’était parfait.

Hôtel Eden Beach

Image 1 parmi 5

Nous avons fait une journée de snorkeling sur les îles Similan (2100 baths/personne); un seul mot! Magnifique !

Vidéo des îles Similan

Retour vers Hua Hin

De Khao Lak, nous sommes repartis vers notre ville de départ, Hua Hin.

carte-retour-Huahin

Image 1 parmi 3

Nous avons fait 2 stops :

  • Le 1er à Ranong, qui est la ville frontière avec la Birmanie. Nous avons passé une nuit à l’hôtel « B Ranong Trend hotel » à 960 baths/nuit, petit dej compris

B Ranong Trend hotel

Image 1 parmi 3

  • Le 2ème stop fut à Chumphon dans un bel hôtel qui venait d’ouvrir la semaine précédente : The Nest (1700 baths avec petit dej). Belle chambre avec vue sur mer.

The Nest à Chumphon

Image 1 parmi 4

CONCLUSION sur ce voyage vers la Thaïlande du sud

La Thaïlande du sud est vraiment magnifique, et compte tenu du contexte pandémique, nous avons pu retrouver un peu de la Thaïlande authentique. Sans ce tourisme de masse, cette région est extraordinaire et nous avons pu constater que la nature reprenait en parti ses droits.

En revanche, d’un point de vue économique, les habitants de cette région touristique souffrent beaucoup;

Lors de la réouverture du pays, beaucoup de personnes pensent qu’il faudrait repartir sur de nouvelles bases, et en particulier, s’orienter vers du tourisme écoresponsable. C’est un vaste débat ! A voir et à suivre …

Facebook Comments